Le composite

Le principe de Furanflex repose sur la polymérisation d’une membrane thermodurcissable, amenée encore en état souple dans le conduit de fumée, pour s’ajuster à sa forme après gonflage.

Après durcissement à la vapeur, elle forme une plaque tubulaire composite aussi rigide que l’acier, et ses propriétés chimiques (résistance à l’acide et à l’alcali) la rendent hautement résistante à la corrosion, au feu et à la chaleur. Sa matière composite est également étanche à l’air, sans joint.

Le procédé Furanflex s’adapte à toutes les configurations de conduits, dimensions et longueurs jusqu’aux formes les plus complexes : 

  • sans joint ni emboîtement, avec une haute résistance à la corrosion,
  • aussi performant que l’acier inoxydable sur une membrane de 2,5 mm ,
  • pour un tubage de cheminée en quelques heures, contrairement aux longs délais d’une rénovation habituelle,
  • garantie 10 ans.